Train hybride Regiolis H2

Environnement et Développement Durable, Mobilité, Prospective et innovation

L'Occitanie mise sur la mobilité lourde à hydrogène

Publié le

La région Occitanie qui ambitionne de devenir la 1ère région à énergie positive d'Europe a réuni, le 6 novembre dernier, les acteurs de la filière hydrogène régionale à Toulouse à l’occasion de « HyDeO Day 2019 », journée dédiée à la mobilité lourde.

Plusieurs projets R&D sont en cours d’expérimentation dans la région, à la fois pour le bus et le train. Notamment le projet Hyport qui vise à créer une unité de production d'hydrogène par électrolyse et une station de distribution à l'aéroport de Toulouse-Blagnac. Elle alimentera dans un premier temps 4 bus fournis par l'entreprise régionale Safra, dédiés au transport de passagers entre le tarmac, l'aérogare et les parcs de stationnement.

Parallèlement, Safra s'est rapproché de Michelin (Symbio) pour utiliser la pile à combustible de 30 kW qui permet d’augmenter l'autonomie des bus électriques à 350 km.

De son côté, Alstom qui a déjà mis en service 2 exemplaires de son train « iLint », alimenté par une pile à hydrogène, a dévoilé son nouveau projet de trains hybrides « Regiolis H2 », dont 3 seront fournis à la région Occitanie.

Enfin, notons que l’AFT a profité de cette occasion pour présenter son projet européen Green mind visant à renforcer des PME dans le domaine de la mobilité verte et intelligente.

Informations annexes au site