Charte régionale sur l'hygiène de Vie,la sécurité routière et la prévention des addictions dans le transport routier et la logistique

affiche

Cette charte signée le 22 juin 2011, par l’Etat [1], les chambres, fédérations, organisations professionnelles et organisations syndicales du transport et de la logistique de la région Provence-Alpes Côte d’Azur (PACA) [2] en partenariat avec la CARSAT Sud Est, marque le lancement d'une campagne de sensibilisation : « Prévention des addictions dans le transport routier et la logistique -  Hygiène de vie et sécurité routière ». 

A travers cette charte, les partenaires s’engagent à : 

-  mettre en commun leurs moyens pour sensibiliser les entreprises à l’intérêt de mettre en place une politique de prévention des addictions (tabac, alcool, drogues, jeux vidéos…).et d’amélioration de l’hygiène de vie,

-  accompagner les chefs d’entreprises confrontés à ces situations « à risques » et désireux de s’engager une action de sensibilisation.

- sensibiliser 4300 salariés du secteur la première année de mise en place du dispositif.

Pierre angulaire de la campagne : un « kit sensibilisation » :

Cette campagne se veut avant tout souple et facile à mettre en oeuvre pour toucher un maximum d’entreprises et de salariés. Elle fait appel à la responsabilité et à l’intelligence de chacun.

Plus concrètement, elle se matérialise par la mise à disposition gracieusement aux entreprises qui en feront la demande, d’un « Kit sensibilisation ».

Le kit comprend des affiches, des cartons d’invitation à disposition des entreprises pour inviter leurs salariés à venir s’informer et s’auto-évaluer,  des mémentos pour connaître les bonnes pratiques et les bons contacts, un dispositif original de sensibilisation à partir de deux modules vidéo interactifs : l’un est destiné aux chefs d’entreprises, le second, mis en libre service dans les entreprises, s’adresse à tous les salariés; le tout ayant pour support une clé USB..

Les entreprises intéressées par la démarche peuvent décider d’aller au delà de la simple mise à disposition de la clef USB et organiser des réunions avec les CHSCT ou les délégués du personnel pour améliorer l’action de sensibilisation. Elles peuvent également solliciter l’appui des médecins du travail et des spécialistes des risques professionnels partenaires de cette campagne.

Un comité de pilotage évaluera les résultats et mettra en place, si besoin, des axes de progrès pour atteindre les objectifs fixés : 10 % des effectifs salariés du secteur en PACA sensibilisés soit 4300 salariés la première année.

 


 [1] La direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (DIRECCTE), la mission interministérielle de lutte contra la drogue et la toxicomanie (MILDT).

[2]  l’Association française du transport routier international (A.F.T.R.I.), l’Association professionnelle des commissionnaires de transport multimodaux (A.P.C.T.M.), la Chambre nationale des services d’ambulance (C.N.S.A.), la Chambre syndicale des entreprises de déménagement et garde-meubles de France en PACA (C.S.D.), Fédération nationale des transports routiers en PACA (F.N.T.R.), Fédération nationale des transports de voyageurs en PACA (F.N.T.V.), la Fédération des entreprises de transport et logistique de France Méditerranée (T.L.F.), l’Union nationale des organisations syndicales des transporteurs routiers automobiles en PACA (U.N.O.S.T.R.A.), le Comité régional de la formation professionnelle transport-logistique en PACA (C.R.F.P.T.L.), l’Association pour le développement de la formation professionnelle dans les transports en PACA (A.F.T.).